Peut-être moins que "excellent"

Les blogs peuvent avoir un contenu sensible ou déclencheur. Le lecteur est invité à faire preuve de discernement.

Tout d'abord, je tiens à vous dire que je m'appelle Alexei. Bonjour, je m'appelle Alexei. Je suis normalement un alter sarcastique et cynique, qui interjette ses pensées dans d'autres articles de blog entre [crochets]. Mais aujourd'hui, j'ai beaucoup de choses en tête et je veux en parler.

Avertissement. Comme le titre l'indique, il se peut que ce billet soit "moins qu'excellent". Ce n'est pas le but recherché. Il s'agit de l'expression de pensées et de sentiments qui se bousculent dans notre esprit sans trouver de solution. En tant que persécuteur-protecteur de notre système, il arrive que mes propos paraissent beaucoup plus durs ou critiques que je ne le pense. Mais je ne vise personne en particulier. Il s'agit simplement... de partager ce que je ressens par le biais de l'écriture.

-=-=-=-=-

Ainsi.

Qu'est-ce qui peut bien se passer pour que notre système s'inquiète à ce point que nous ne soyons pas excellents dans cet article de blog ?

Eh bien... pour être tout à fait honnête, nous ne sommes pas tout à fait sûrs.

Et c'est pour cette raison qu'il est si confus et si déroutant pour nous

J'espère que le fait d'écrire ceci me permettra de rassembler mes idées de manière à ce que je puisse déterminer notre prochaine étape.

Mais je suis également conscient que je ne dispose pas de tous les éléments. Et à ce stade, compte tenu de certains éléments en jeu, je pourrais jamais être en mesure d'obtenir toute l'histoire de tous les côtés et tous les faits.

Pour être honnête, cela fait vraiment flipper mon cerveau atteint du syndrome de stress post-traumatique. Mais j'y reviendrai plus tard.

Il est temps d'en venir au fait.

(respiration profonde, bien conscient que je risque d'enflammer toute la sécurité que notre système s'est efforcé d'instaurer dans cet "espace sûr")

Je ne vais pas prétendre que notre système n'est pas du tout au courant du "drame" qui s'est déroulé plus ou moins "récemment" dans le Discord et sur le site web de cette communauté.

Cependant, nous ne connaissons pas non plus l'ensemble de la situation, en raison de multiples facteurs.

Beaucoup de choses ne nous concernent tout simplement pas et nous les ignorons. [ou du moins ne prenons pas la peine de revenir en arrière et de tout lire, décidant plutôt de croire que les choses peuvent avancer à partir du présent].

D'autres fois, nous étions tout simplement trop occupés par notre propre vie pour avoir l'énergie nécessaire pour lire et tenter d'aider des situations. Il y a eu une fois où nous avons pensé que nous pourrions aider, mais nous étions inquiets que cela revienne à jouer un rôle de modérateur, ce qui n'est pas notre cas. Nous l'avons donc simplement... ignoré.

Il s'agit peut-être d'une réaction de stress post-traumatique [je l'admets volontiers], mais le fait de ne pas connaître toutes les versions de l'histoire nous empêche de nous sentir à l'aise ici [sur ce site et sur Discord].

Nous avons déduit et lu qu'une grande partie du véritable drame provenait de la veine de la fausse revendication. Notre système n'a jamais vu de fausses revendications se produire (du moins, pas dans le sens du terme que nous connaissons). Et peut-être que notre propre définition de la fausse revendication a besoin d'être retravaillée. Je n'en sais vraiment rien pour l'instant].

C'est peut-être mieux que nous n'ayons rien vu de tout cela, parce que des gens ont dit que c'était assez grave pour que des systèmes avec plusieurs diagnostics de DID se remettent en question.

Il n'en reste pas moins que, pour notre système, toute la situation est devenue la parole d'un individu contre celle d'un autre, contre celle d'un autre. Et pour être tout à fait honnête, d'après ce que nous avons vu, de nombreux utilisateurs semblaient aggraver délibérément la situation à l'encontre d'une seule personne, qui se trouvait déjà dans un état de souffrance accru et se sentait indésirable ou mal à l'aise.

J'ai vu la personne réagir comme je l'aurais fait moi-même.

Ils semblaient [d'après ce que notre système a vu], essayer de tourner la page. Nous avons vu plusieurs d'autres personnes ont apparemment fait exprès de piquer cette personne et de ramener la situation sur le tapis alors qu'elle était censée avoir été oubliée. Nous avons ensuite vu cette personne réagir, probablement blessée et effrayée, à l'évocation de cette situation. [Ce qui, à mon avis, était compréhensible]

J'ai vu des gens prendre le contre-pied. Et puis j'ai vu cette personne faire un billet de blog. Les sentiments et les émotions contenus dans ce billet étaient à la folie relatable. Il y a eu des discussions qui se sont rapprochées de la fausse revendication, mais elles n'étaient pas dirigées contre quelqu'un en particulier [du moins... notre système n'a pas pu dire que c'était le cas]. Il s'agissait plutôt d'un aspect général lié aux sentiments exprimés dans le message et à la façon dont la situation dans son ensemble les faisait se sentir.]

Encore une fois, notre système ne connaît pas toute l'histoire. Nous ne le demandons pas non plus.

Je ne fais que rassembler mes idées.

Je ne suis pas la personne en question, je ne sais donc pas quel type de système de rôles les gens ont. Mais la façon dont cette personne a réagi m'a fait penser à moi.

J'aime prétendre que je suis simplement un protecteur, mais j'ai prouvé à maintes reprises à mon système que j'étais aussi un persécuteur.

Je me suis amélioré sur certains points, mais il y a des domaines dans lesquels j'échoue.

Je continue à provoquer involontairement de nombreux problèmes de communication et de malentendus, tout simplement parce que ma voix et mes textes ont tendance à prendre des tons plus énervés lorsque je suis stressée, énervée, effrayée, blessée, etc.

Dieu sait que j'ai causé beaucoup de stress de cette manière juste en privé avec ma femme, mon partenaire et nous-mêmes. Je ne peux qu'imaginer la merde dans laquelle je nous mettrais si je parlais davantage dans d'autres situations.

Mais ce que je veux dire, c'est que... où les alters comme moi [surtout dans mes jours de persécution] peuvent-ils exister et parler de leurs propres affaires sans être traités comme s'ils étaient le problème ? [Et je ne dis pas qu'il n'y a pas eu de problèmes réels. Comme je le répète, nous ne connaissons pas toute la situation]

Depuis le "drame", notre système a de manière significative réduire le nombre d'accès au serveur Discord.

Nous avons même évité le site davantage et n'avons pas interagi autant que nous l'aurions fait auparavant.

Nous... ou du moins I...ne se sentent pas en sécurité.

Il s'agit très probablement d'une réaction au syndrome de stress post-traumatique.

Mais toutes les émotions - les émotions authentiques, pas nécessairement les pensées et le contexte qui leur sont liés, mais les émotions elles-mêmes - sont valables.

Par exemple, même si je n'ai pas l'intention de blesser quelqu'un, la blessure que j'ai causée est toujours là et il est de ma responsabilité de m'excuser, d'essayer de mieux expliquer ce que je voulais dire et d'essayer d'améliorer ma communication. De même, une fois la réparation effectuée, et si l'intention réelle n'était pas non plus nuisible, ne devrait-il pas incomber à l'autre personne d'accepter la mauvaise communication en tant que telle - une mauvaise communication - et d'aller de l'avant ?

Je sais que c'est un peu plus difficile dans les systèmes. D'autres alters/fragments peuvent apparaître, qui se sentent encore blessés par la situation qui n'a pas pu être résolue pour une raison ou une autre.

J'aimerais vraiment donner un exemple très personnel de cette situation, mais je ne me sens pas à l'aise pour le faire. C'est encore un point sensible pour moi, et je voudrais également en parler plus en profondeur avec ma femme avant de le partager.

Mais disons qu'il y a quelques années, j'ai plus ou moins posé un ultimatum. Avec le recul, je n'aurais certainement pas dû l'appeler ainsi, et j'aurais certainement pu mieux le formuler et le communiquer.
J'ai essayé de protéger mon système contre les blessures, mais j'ai aussi gravement blessé le système de mon partenaire.
Depuis un mois environ, il y a encore des alters dans leur système qui expriment la blessure que je leur ai causée. Beaucoup de ces alters ont mis du temps à se sentir à l'aise et suffisamment vulnérables pour en parler, et même si au début je n'aimais pas ça... c'est valable. Cependant, il y a eu un certain nombre d'essais et d'erreurs dans la façon dont ces choses sont évoquées, parce qu'il y a beaucoup de mes propres émotions liées à la situation que je n'ai pas encore été capable de résoudre et qui provoquent des réactions négatives par peur quand elles sont évoquées.

Ils ont dû faire un peu plus attention au moment, à l'endroit et à la manière dont ils évoquent ces sentiments afin que je puisse à la fois faire face et être dans l'état d'esprit adéquat pour les écouter sans causer davantage de problèmes. Mais j'ai également dû faire beaucoup plus attention à répondre avec empathie, et pas seulement avec ma propre blessure. Mes affaires auront leur tour, quand je serai capable de les évoquer pour moi-même. Ce n'est pas à eux de m'aider à résoudre ces sentiments tant que je ne suis pas en mesure de les évoquer [pour beaucoup d'entre eux, j'essaie encore de déterminer si je peux les résoudre moi-même, car certaines de mes paroles étaient vraiment erronées, et ce n'est pas à eux de les résoudre à ma place].

Quoi qu'il en soit, ce que j'essaie de dire, c'est que notre système a du mal à se sentir en sécurité et à l'aise dans un endroit qui est censé être sûr pour les systèmes. Il s'agit peut-être simplement d'une réaction au syndrome de stress post-traumatique lorsqu'il s'agit de situations basées sur ce que les gens disent et non sur quelque chose que nous pouvons voir par nous-mêmes.

Mais tout cela me donne l'impression que les alters comme moi ne sont même pas en sécurité dans un endroit qui est censé être un lieu sûr pour toutes les parties de la communauté dissociative.

Je ne dis pas qu'il faut autoriser les fausses déclarations. Simplement... non.

Mais je veux aussi m'assurer que les alters avec des vibrations plus "persécutrices" ont un espace sûr pour être eux-mêmes. Surtout parce que les persécuteurs ne sont en fait que des protecteurs avec une putain de réponse traumatique. Nous sommes parfois plus durs et plus agressifs parce que nous avons souvent agi dans des environnements où c'était la seule façon d'être un tant soit peu en sécurité.

Je veux juste... avoir un espace sûr aussi.

Et j'avais vraiment espéré que cette communauté puisse le faire.

Mais pour l'instant, il est vraiment difficile de se sentir en sécurité, même si notre système n'a pas encore été réprimandé, ne serait-ce qu'une seule fois.

-Alexei

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
saoirse.t-e-c
Administrateur
27 jours il y a

Depuis qu'il existe, c'est le seul vrai "Drama" que nous ayons jamais eu au pays des cafés.

Je ne veux pas revenir en détail sur le "drame" - je ne pense pas que ce soit juste, car j'ai un point de vue partial. Une partie de ce qui n'a pas été vu sur Discord, ce sont les discussions privées qui ont duré plusieurs heures. D'autres parties du "Drame" ont été diffusées sur le Discord public, mais ont été supprimées par leurs auteurs avant que tout le monde puisse les voir. Je n'aime toujours pas la façon dont les choses se sont déroulées, et je me demande toujours ce que nous aurions dû faire.

Pour être clair, je ne pense pas que ce billet soit "non excellent" de quelque manière que ce soit. Je pense qu'il est tout à fait légitime d'éprouver ces sentiments. Je me suis surpris à vouloir m'autocensurer, et je dirige ce putain de site web. C'est une erreur.

Je suis ouvert à ce que les gens pensent que nous devrions faire pour essayer de guérir cette blessure dans notre communauté. Je ne veux pas que cela devienne un endroit où les gens ne peuvent pas être vrais et ne peuvent pas dire ce qu'ils pensent. Ce n'est pas pour rien qu'il y a un avertissement sur chaque article de blog - je m'attends à ce que certains d'entre eux soient épicés. Je m'attends à ce que certains d'entre eux soient déclencheurs.

D'une certaine manière, j'ai l'impression d'avoir commis une erreur en censurant la personne qui a maintenant quitté le site. En même temps, j'ai reçu de nombreuses plaintes à leur sujet et je devais faire quelque chose, car nous étions sur le point de perdre les personnes qui déposaient les plaintes. C'était un véritable gâchis.

Aller au contenu principal