La politique américaine à travers les médias sociaux et ses effets sur notre système

Les blogs peuvent avoir un contenu sensible ou déclencheur. Le lecteur est invité à faire preuve de discernement.

TW : politique, BPD, anxiété, paranoïa, dépression, S/A, S/H

 

 

Desi à l'appareil. Je me suis inquiété pour nous ces derniers temps, avec l'agitation qui règne dans notre pays d'origine, les États-Unis, et le fait que cela semble être partout où nous nous tournons. Reddit, les amis qui suivent les nouvelles, les films et les émissions de télévision... C'est inéluctable. Pour ceux qui, dans notre système, s'intéressent à l'actualité, nous nous trouvons en plein cœur du bras de fer qu'est la politique américaine actuelle.

Bien que nous n'approuvions absolument pas le fait de traiter qui que ce soit avec des droits civils moins qu'équitables, indépendamment de l'âge, du sexe, de l'orientation sexuelle, de la race, de la nationalité ou même de la situation économique, nous abhorrons également la culture de l'annulation et ce qu'elle représente (brûlures de livres, chasse aux sorcières), et nous croyons fermement que JKR, bien qu'elle soit une énorme idiote et qu'elle s'empare du jeu, semble se soucier sincèrement de la question, mais qu'elle s'y prend mal. Ses discussions sur les jeunes transgenres et les effets qu'ils ont sur la société nous ont conduits à quelques trous de lapin troublants sur les détransitionneurs, ce qui me fait au moins croire fermement qu'il devrait y avoir beaucoup plus d'informations et de discernement donnés à ceux qui veulent faire une transition.

Ceci étant dit, le jeu politique nous place pour ainsi dire entre le marteau et l'enclume. Nous ne sommes ni libéraux ni conservateurs, et devons donc la plupart du temps nous taire sur tout ce qui touche à la politique, de peur d'offenser à peu près toutes les personnes que Jess connaît. Nous avons déjà perdu un ami il y a environ cinq ans parce qu'il ne soutenait pas Trump, et nous avons réussi à obtenir une trêve difficile avec sa grand-mère, qui a réussi à reconnaître qu'elle ne veut pas que le plus jeune frère ou la plus jeune sœur de Jess meure pour être ce qu'il ou elle est, mais qui croit aussi que les transgenres en général sont une abomination de la pensée. ~Soupir

Alana est sortie hier matin et a commencé à faire une crise d'angoisse pendant la plus grande partie du temps où elle était consciente. D'abord parce que Jess dort dans le lit, et qu'Alana détient la plupart des traumatismes, y compris l'A.S., et qu'elle n'était pas très contente de se réveiller nue dans le lit, même si la maison était vide. L'anxiété s'est poursuivie lorsqu'elle a décroché son téléphone et vu une notification d'un post Reddit sur Kristi Noemi, la tueuse de chiots républicaine. Elle a interagi un peu sur Discord, ce qui était agréable, mais elle s'est surtout bercée, a regardé ses hallucinations et a pleuré sur le chiot que cette horrible femme a tué.

Cela m'amène à mon prochain problème majeur. Une fois qu'Alana s'est fatiguée et s'est endormie, Jess était de retour, mais c'était comme si elle avait Andi en co-con avec elle, et Jess a lutté contre l'anxiété et le S/H jusqu'à ce que son fiancé revienne à la maison. Après cela, elle a surtout lutté pour quitter le lit. Nous n'avons pas pris de douche depuis peut-être quatre jours. J'ai remarqué que Jess luttait contre des cauchemars terribles et des pensées intrusives au réveil, principalement d'apocalypse, de guerre, terrifiée rien qu'en allant dans la salle de bain par l'idée qu'une bombe atomique va débarquer sans avertissement, ou une autre catastrophe tout aussi scandaleuse.

Je suis donc ici, en train de déverser mes pensées sur tout cela. Ce n'est un secret pour personne que Jess et moi n'éprouvons guère plus que du dédain pour notre gouvernement. Il y a quelques années, Jess s'est engagée dans un projet de recherche sur la surveillance et le contrôle américains, et elle a été horrifiée par tout ce qu'elle a appris. Bien sûr, cela ne l'aide guère dans ses activités quotidiennes, car elle essaie d'éviter la salle de bains, où elle est certaine qu'une caméra pourrait être placée, et Alana est convaincue que l'implant contraceptif dans notre bras contient une puce de suivi qui émet également, d'une manière ou d'une autre, une technologie de contrôle du cerveau. Andi a proposé une fois de l'extraire pour elle et j'ai tout juste réussi à éviter que cela ne se produise.

Cela dit, je suis de plus en plus convaincue que le fait d'être au courant de la politique, et même de s'exprimer sur nos idées politiques, devient un pari dangereux pour notre santé. Je ne sais tout simplement pas quoi faire à ce sujet. Nous n'utilisons déjà Facebook que pour parler avec la fille de Jess et rien d'autre. Reddit sert à Jess pour rester en contact avec ses groupes de fanfiction, bien qu'elle ait inconsciemment et obsessionnellement rejoint quelques groupes qui ne montrent presque rien d'autre que de la BS politique ces derniers temps. Éteindre complètement son téléphone serait plus dommageable qu'autre chose, car elle n'aurait alors aucun contact extérieur et succomberait aux pensées intrusives. Un thérapeute serait fantastique en ce moment, mais il y a à peine assez d'argent pour l'épicerie, sans parler de la thérapie.

Je m'écarte du sujet. En guise de conclusion, j'aimerais ajouter, à l'intention de ceux qui me liront, qu'il ne faut pas croire que les extrêmes montrés dans les nouvelles sont les seuls penchants de l'Américain moyen : que nous ne sommes que des bigots racistes enragés, ou des fanatiques de la culture de l'annulation. Certains sont même des gens rationnels, qui travaillent dur, pris dans ce gâchis, nos voix étant noyées par ceux qui s'époumonent sur les droits des armes à feu, les droits des LGBT, les droits de naissance, etc etc. L'Amérique est désormais un pays où la voix de la raison est morte et enterrée par les riches, les cupides et les corrompus. L'Amérique est désormais une terre où la voix de la raison est enterrée par les riches, les cupides et les corrompus. Et cela cause un stress ridicule à ceux d'entre nous qui sont coincés ici et qui veulent simplement que tout le monde ait le droit d'exister et de vivre, tant que cela ne nuit pas à autrui.

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
saoirse.t-e-c
Administrateur
18 jours il y a

Ma première pensée quand j'ai vu le titre a été : " Oh mon dieu, pas ici non plus ". Je pense qu'il est pertinent de discuter de la façon dont la politique affecte notre santé mentale, mais je ne veux pas que cela se transforme en une discussion politique 🙂 Personnellement, j'ai finalement dû fermer les yeux sur la politique, ce qui signifie que je ne suis peut-être pas aussi bien informé qu'avant, mais un peu plus sain d'esprit.

Dernière modification le 18 jours il y a par saoirse.t-e-c
t-e-c
Administrateur
Répondre à  saoirse.t-e-c
17 jours il y a

Saoirse a peut-être fait abstraction de la politique, mais ce n'est pas le cas de nous tous. Je ne pense pas qu'aucun d'entre nous ne soit enthousiasmé par l'un ou l'autre des candidats de manière positive. La plupart d'entre nous pensent simplement que l'un des deux est pire que l'autre.

Aller au contenu principal