D.I.D +

Les blogs peuvent avoir un contenu sensible ou déclencheur. Le lecteur est invité à faire preuve de discernement.

Cela fait près de 20 ans que je suis atteinte d'une d.i.d., mais je subis soudainement de nouveaux changements, un traumatisme + 1 et une relation perdue après 33 ans. Je ne sais pas quelle est notre place. Les traumatismes peuvent-ils augmenter le nombre de parties ? Je ne sais pas ce que j'ai fait, je ne sais pas ce que j'ai fait, je ne sais pas ce que j'ai fait, je ne sais pas ce que j'ai fait. Ce n'était pas illégal, mais c'est l'une de ces choses qui finissent par arriver à ceux qui les font. Faire des choses dont on ne se souvient pas, alors que la plupart du temps, tout allait bien. Aujourd'hui, nous ne sommes plus ce que nous étions....

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
saoirse.t-e-c
Administrateur
4 mois il y a

Une fois que votre cerveau a reçu le "don" de pouvoir fabriquer des pièces, un nouveau traumatisme peut fabriquer de nouvelles pièces tout au long de votre vie. C'est le cadeau qui continue à donner... 😛

Je suis désolé d'apprendre que vous avez traversé une période difficile.

Les_fractales_de_la_neige
4 mois il y a

Les traumatismes peuvent certainement augmenter le nombre d'alters dans un système ! La facilité avec laquelle les "scissions" se produisent varie d'un système à l'autre. Parfois, il faut BEAUCOUP de temps pour que cela se produise, et puis il y a des systèmes (comme le nôtre) qui se divisent très facilement dans des situations de stress.

Je suis désolée d'apprendre que vous avez dû faire face à un tel stress et à un tel traumatisme.

Le système de la fissure de l'étoile
4 mois il y a

Je suis vraiment désolée d'apprendre que vous avez perdu une relation après si longtemps. Quelle que soit votre situation actuelle, il s'agit d'un changement énorme et difficile.

Comme tous les autres l'ont dit, les traumatismes peuvent certainement augmenter le nombre de parties. Je sais qu'il est effrayant d'y penser ; j'espère que vous pourrez vous reposer de tout ce que vous traversez en ce moment.

Aller au contenu principal