Le début de quelque chose de nouveau

Les blogs peuvent avoir un contenu sensible ou déclencheur. Le lecteur est invité à faire preuve de discernement.

Je ne sais pas si nous continuerons ici, mais nous n'avons actuellement aucune autre plateforme d'écriture, et cette nouvelle idée d'histoire est en train de sortir de notre cerveau d'une manière ou d'une autre, alors je veux l'avoir quelque part où nous pouvons la voir, afin que nous puissions la prendre, la nourrir et la laisser grandir pour en faire quelque chose de merveilleux.


-=-=-=-=-=-

"Envole-toi avec moi, vers les étoiles", m'a-t-il dit cette nuit fatidique. "Envole-toi avec moi, et échappe à cette vie ici."

Je me souviens l'avoir regardé avec incrédulité. Je me suis peut-être même moqué de son optimisme. Je me suis appuyée lourdement sur la rampe, seule chose qui nous séparait tous les deux d'une très longue chute et d'un arrêt très brutal. Comme il continuait à me regarder, imperturbable face à mon cynisme, j'ai poussé un lourd soupir. "Écoute, Peter... même si nous pourrait échapper à nos vies ici... où irions-nous ?"

"Je te l'ai déjà dit, idiot. Nous irons dans les étoiles." En me répondant, il m'a pris la main et a pointé du doigt la constellation Cygnus, le cygne. "C'est ta constellation préférée, non ? On peut y aller en premier. Et ensuite, nous pourrons naviguer à travers toute la mer d'étoiles qui se trouve là-bas !"

J'ai glissé ma main dans la sienne, de façon à ce que nos doigts soient entrelacés, puis je me suis penché pour ajuster mon télescope afin d'avoir une meilleure vue sur les étoiles qu'il avait évoquées. Elles étaient magnifiques. Elles étaient chez elles.

Je m'étais toujours dit qu'à dix-huit ans, je m'achèterais un bateau et que je ferais le tour du monde sur l'eau. J'avais appris à me repérer en regardant simplement le ciel très tôt, à l'époque où mes parents me poussaient à apprendre les techniques de survie en plein air. Je crois qu'ils voulaient que je m'en serve lors des séjours de camping en famille, mais il était hors de question que je passe mon temps libre avec ces gens-là maintenant.

"Et comment voulez-vous que l'on se lève ? en le ciel ? Aux dernières nouvelles, aucun de nous n'a d'ailes."

J'étais très curieuse de savoir quel genre de réponse mon petit ami allait me donner. Je l'avais toujours vu comme une force de la nature fantaisiste, et les mois de fréquentation n'avaient pas changé cela le moins du monde. Il pouvait être le plus réaliste à un moment donné et, l'instant d'après, s'évader dans un monde de possibilités, libéré des restrictions que notre monde avait mises en place.

"Eh bien, James, nous n'avons peut-être pas d'ailes, mais elle fait !" Il sortit un grand bocal en verre de la sacoche qu'il portait en bandoulière. Le bocal avait probablement été rempli à l'origine d'une quantité obscène de cornichons, car il ressemblait exactement aux autres bocaux que Pierre avait collectés au cours de l'année écoulée.

J'ai remarqué une lueur à l'intérieur en même temps que je voyais les trous d'aération percés dans le couvercle.

Au début, j'ai cru qu'il avait simplement attrapé quelques insectes foudroyants, mais lorsqu'il a tendu le bocal vers moi, j'ai vu qu'il n'y avait qu'une seule créature à l'intérieur du bocal, et qu'elle était bien plus grosse qu'un insecte foudroyant.

Je me suis retrouvé à regarder une petite silhouette féminine dans le bocal, pas plus grande que ma main. Elle semblait contrariée par sa situation et n'avait pas peur de le montrer à Peter et à moi-même, en faisant des gestes grossiers vers Peter et en me regardant d'un air suppliant alors qu'elle volait jusqu'au couvercle de la jarre.

C'est alors que j'ai vu ses ailes. Elles étaient transparentes et holographiques, et les regarder me faisait penser à un verre gravé. "Qu'est-ce que c'est ? est ça ?" demandai-je, mes yeux rencontrant ceux de Peter. "Je n'ai jamais rien vu de tel."

"C'est un lutin", répondit-il, un sourire se dessinant sur son visage. "Et c'est grâce à elle que nous obtiendrons la dernière chose dont nous avons besoin pour voler."


-=-=-=-=-=-

L'alter qui a écrit ce texte ne veut pas dire qui il est, mais il est très enthousiaste à l'idée d'en écrire d'autres !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Aller au contenu principal