En souvenir de Quizilla

Les blogs peuvent avoir un contenu sensible ou déclencheur. Le lecteur est invité à faire preuve de discernement.

L'image ci-dessus est destinée à tous ceux qui s'inquiéteraient de notre mise à jour de la ligne du temps hier...

D'une manière ou d'une autre... bien que nous soyons encore très suicidaires... nous avons réussi à passer un autre jour.

Le plus effrayant, c'est de rester seul pendant de longues périodes lorsque nous sommes dans cet état.

Heureusement, hier, nous avons pu nous occuper de tâches telles que la lessive et l'écriture. De plus, pendant l'une des périodes les plus difficiles de la journée d'hier, l'un de nos amis a répondu à un mème ou à un message que nous lui avions envoyé, et nous avons parlé de choses différentes.

Je suis tellement reconnaissante pour tous nos amis... ceux que nous avons physiquement, ceux que nous avons en ligne... et les deux versions des amis que nous avions l'habitude d'avoir à nos côtés.

Avec l'écriture frénétique d'hier, une seule ligne lyrique nous revient en tête

https://getyarn.io/yarn-clip/f1e9db4e-9fc7-4b5a-8e32-9c748d56a166

Et cela nous a permis de commencer à réfléchir à ce que l'écriture signifie pour nous.

L'écriture n'a jamais été un "rêve" pour nous. Bien sûr, nous l'avons dit aux gens. C'était la seule explication que nous pouvions formuler pour expliquer pourquoi nous emportions des carnets et des stylos PARTOUT avec nous. Pourquoi nous écrivions, et écrivions, et écrivions. De nombreuses histoires, des personnages riches, des intrigues folles et alambiquées que nous démêlions lors des réécritures.

Mais ne vous méprenez pas. Quand je dis que l'écriture n'est pas notre rêve... c'est peut-être trompeur.

Après tout, notre véritable rêve n'est-il pas de créer des histoires et de les partager avec le monde ? Cela ne voudrait-il pas dire que l'écriture est EXACTEMENT notre rêve ?

Eh bien... on pourrait le penser. En fait, nous pensions nous aussi que c'était la seule façon d'y parvenir.

Quizilla nous a permis de commencer à écrire... mais il ne s'agissait pas d'écrire des histoires dans le même format qu'un roman.

Non... nous avons écrit des séries de quiz, dans lesquelles la personne qui répondait au quiz jouait le rôle principal. Il devait choisir différentes options et, en fonction de ce qu'il choisissait, il obtenait plus d'une "scène finale", où différentes choses se produisaient. Ensuite, le quiz suivant se déroulait après que ces branches se soient retrouvées, et apportait la suite de l'histoire.

Dans notre esprit, ces jeux rappelaient les histoires de type "Choose-Your-Own-Adventure" (choisissez votre propre aventure). C'est aussi ce que nous (ou plus précisément Kay) avons utilisé plus tard comme tremplin vers les domaines de l'Otome et des jeux de simulation de rencontre.

Et nous les avons adorés.

Nous y écrivions encore des histoires sous forme de récits. Sur notre compte "principal", il s'agissait généralement d'histoires secondaires pour la série de quiz, ou de one-shots que nous écrivions en échange pour d'autres.

Cela nous amène à notre réflexion de fond sur le quizilla.

À une époque où nous ne connaissions pas les mots, les termes, TOUT ce qui concerne notre système, Quizilla a provoqué un état de semi-conscience.

D'autres parlaient de choses qu'ils avaient vécues. Nous avons eu des alter ici qui ont reconnu que ce qu'ils disaient correspondait à beaucoup de choses que nous avions également vécues.

Nous avons créé plusieurs comptes Quizilla. Je pense que nous en avions environ cinq au moment où le site a fermé. Nous nous sommes expliqués en disant que nous devions séparer certains de nos écrits VRAIMENT déclencheurs que nous voulions faire de ces choses plutôt inoffensives ici. Mais il s'agissait vraiment d'alters différents, chacun avec ses propres expériences, créant ses propres choses.

Je ne me sens pas mal d'avoir créé plusieurs comptes, ni même de nous être identifiés comme des personnes différentes. Ce qui me gêne, c'est la façon dont nous avons dû créer de faux récits pour la vie de ces autres personnes. Beaucoup de ces récits n'étaient pas tout à fait "faux"... il y avait des choses basées sur le système qui allaient de pair avec chacun d'entre eux.

Nous avons déménagé (en ville et hors de la ville, mais toujours à proximité de la ville que nous connaissions), et notre principal ami était notre "Quizilla Twin", qui vivait en Angleterre. (Tu me manques, mon ami. Nous avions l'habitude de parler de tant de choses. Tu es même la première personne qui nous a fait découvrir le terme "nonbinaire", mais je suis presque sûre que cela s'est produit lorsque nous sommes passés sur Wattpad. Je ne sais pas si tu verras ça un jour, mais nous pensons beaucoup à toi et espérons que tu te portes bien).
Donc... notre troisième compte était géré par un de nos alter qui était plus récemment formé, et fortement inspiré par notre jumeau Quizilla. Nous avons créé une histoire dans laquelle son père a dû changer d'emploi (ce qui est assez proche de la réalité), et nous avons dit qu'elle avait déménagé en Angleterre...

Avec le recul... c'est un comportement assez classique de préadolescent, j'ai l'impression. Surtout lorsqu'il s'agit d'auteurs de fanfic et d'autres personnes de ce milieu, comme moi et un tas d'autres personnes de Quizilla. Et pourtant, nous nous sentons toujours aussi mal à l'aise.

Et le plus drôle, c'est que je ne pense pas qu'il faille se sentir mal...

Lorsqu'il a été annoncé que le site fermait, nous avons publié un message sur tous nos comptes, détaillant que tous les comptes listés étaient gérés par nous, et nous excusant d'avoir menti à tout le monde. Nous nous excusons d'avoir menti à tout le monde, en particulier aux amis que nous avions sur nos DEUX comptes principaux.

Tous ceux qui ont réagi n'ont pas semblé contrariés. En fait, je suis presque sûr que certains d'entre eux s'en doutaient depuis un certain temps.

Mais ce mensonge... même si, à bien des égards, c'était notre seul moyen de nous protéger un peu (nous avons été victimes d'un prédateur en ligne pendant notre séjour là-bas... mais c'est une autre histoire), nous avons laissé notre état de semi-conscience se développer comme il l'entendait.

Nous avons fait beaucoup de RP. J'aimerais que nous ayons encore accès à nos emails... Je sais que c'est loin d'être gagné, mais si quelqu'un lit ceci et se dit "hey...je connais peut-être qui tu es de Quizilla/rp-ing" et veut nous envoyer un message à ce sujet, n'hésitez pas ! Cela nous manque vraiment, vraiment, VRAIMENT de parler à nos anciens amis. Surtout maintenant que nous pourrions expliquer que nous sommes un système, et qu'en réalité, ils ont un tas d'amis ici qui leur manquent terriblement.

Mais les amis de Quizilla, que nous appelions la famille, nous manquent particulièrement. Je sais que nous avions notre "jumeau Quizilla". Je sais que nous avions notre "frère", qui était toujours plein d'un mélange d'énergie de grand et de petit frère. Il semblait toujours avoir un sens inné du moment où nous étions VRAIMENT dans un mauvais état, et nous envoyait un message avec sa gouaille. Je sais qu'il nous faisait sourire quand personne d'autre ne pouvait le faire. Mais il pouvait être étonnamment sérieux quand il le fallait.

Dans une certaine mesure, l'un de mes petits amis dans notre système de partenariat me rappelle BEAUCOUP ce frère quizilla. Il est gaffeur de la même manière, et il est capable de me faire sourire et d'éloigner brièvement mon esprit de tous ses problèmes.

Mais oui... Quizilla quizz. Messages. RPs. Tout cela, c'est de l'écriture, non ? Ainsi, nous devrions une fois de plus tirer la conclusion que l'écriture est le rêve de notre système, non ?

Non.

Tous nos aspects préférés de la narration semblent provenir des interactions avec les publics cibles.

Nous sommes enfin arrivés à un point où nous réalisons à quel point notre vie nous a toujours menés vers les jeux vidéo. ARG. D&D. D'autres choses pour lesquelles nous n'avons pas de nom, mais que nous ressentons.

Nous pouvons créer l'histoire. Toute l'histoire. Nous pouvons créer les images. Nous pouvons créer les sons. Nous pouvons créer les personnages. Et pourtant, chaque joueur sera légèrement différent. Ils vivront le jeu à travers leurs propres points de vue, leurs propres expériences.

J'espère qu'ils l'apprécieront. D'après mes souvenirs de Quizilla, les gens ont tendance à aimer nos personnages et nos histoires. J'espère que c'est toujours le cas.

Nous avons cependant beaucoup de travail à faire.

D'une certaine manière, je me demande si nous ne devrions pas commencer par quelque chose de plus "facile", une série youtube similaire aux "Choose Your Own Adventures" (Choisissez vos propres aventures) que Markiplier a réalisées.

En quoi est-ce plus facile que d'autres choses ? Pourquoi choisir de faire cela alors que nous avons littéralement acheté une version de RPGmaker il y a plusieurs années afin de faire quelque chose dans ce style ?

Eh bien... c'est compliqué à expliquer, mais j'espère que lorsque nous aurons une meilleure idée de ce que nous faisons, nous pourrons le faire. Mais nous avons toujours l'intention de continuer à travailler sur notre projet RPGmaker. J'ai juste l'impression que le fait de donner un coup de fouet à l'autre idée pourrait être un bon début.

Sheesh... le TDAH et le DID fonctionnent ensemble de manière étrange. Je pense que je n'ai pas abordé l'un des points principaux que je voulais aborder, et que j'ai plutôt pris une autre tangente importante.
Mais quoi qu'il en soit.
C'est la raison pour laquelle nous avons ajouté les paroles de Hamilton.

"Pourquoi écrivez-vous comme si vous en aviez besoin pour survivre ?"

Pourquoi, alors que l'écriture n'est pas notre rêve, écrivons-nous parfois ainsi ?

Eh bien... il y a plusieurs raisons, mais elles sont toutes deux liées au fait que nous écrivons comme ça dans les moments où nous sommes le PLUS suicidaires. Nous écrivons comme un exutoire pour tout ce qui remplit nos pensées. Et même si cela ne suffit généralement pas à arrêter ou même à mettre en pause notre suicidalité, la deuxième raison entre en jeu.

Il remplit le temps.

Il nous retarde.

Souvent, nous sommes en train d'écrire et nous ne nous rendons pas compte du temps qui passe pendant que nous tapons sur notre clavier ou que nous déplaçons notre stylo sur la page.

Il nous donne le temps de ne plus être seuls.

Parce que ce sont les moments les plus difficiles pour nous.

Ce que je veux dire, c'est que notre système pourrait commencer/continuer à bloguer comme des fous. Je DOUTE que nous soyons comme ça, mais nous pourrions même poster plusieurs choses par jour.

...en fait, nous allons utiliser ce blog comme un outil pour nous aider. Vous savez, un peu comme il a été conçu pour les utilisateurs lol ^^

Quoi qu'il en soit, je perds de plus en plus le fil de mes pensées, et je PENSE avoir couvert ce que j'avais initialement prévu de faire, alors je vais quitter ce post et réfléchir à ce que nous allons faire à partir de maintenant... même s'il s'agit simplement de changer quelqu'un d'autre de place, pour qu'IL puisse écrire.

-Deliah



4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Le système de la fissure de l'étoile
3 mois il y a

J'attends avec impatience tes créations, écureuil de poche.
-Je ne sais pas comment je m'appelle parce que vos petits amis sont encore enchevêtrés parce que M. "Je dois sauver le monde demain" s'accapare tout le temps de front.

Je t'aime.

saoirse.t-e-c
Administrateur
3 mois il y a

N'hésitez pas à poster autant que vous le souhaitez. Même si c'est 20 fois par jour. C'est la raison d'être de ce site 🙂 .

Aller au contenu principal